Archives de Catégorie: EDITIONS DU CHÊNE

ASTÉRIX, LES VÉRITÉS HISTORIQUES EXPLIQUÉES

C’est aujourd’hui (26/09/2018) que LES EDITIONS DU CHÊNE sortent en librairie « Astérix, Les Vérités Historiques Expliquées » de Bernard-Pierre Molin.

14.90€ 

Le pitch, c’est quoi ??

« Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains … » Ainsi débutent tous les Astérix. Outre cette indubitable vérité, chaque album s’appuie sur d’autres faits historiques pour inventer un univers plein de fantaisie, de bagarres et de moustaches. Car si Goscinny et Uderzo se sont documentés, ils ont pris quelques libertés avec l’histoire en émaillant leurs récits de réjouissants détournements, de facétieux clins d’ il et de joyeux anachronismes qui participent au plaisir de lire Astérix. Les Gaulois taillaient-ils des menhirs? Craignaient-ils que le ciel leur tombe sur la tête? Les Romains jouaient-ils aux dés? Les légionnaires avaient-ils droit à une retraite? Les pirates étaient-ils lamentables? Les Belges étaient-ils les plus braves ? En s’appuyant sur de récentes découvertes, ce livre veut démêler le vrai du faux dans la Gaule romaine d’Astérix. Et, pour honorer ses auteurs, continuer de rire tout en parlant d’histoire. Par Toutatis !

La couv’

Astérix.jpg

Bonus’

Bonus

Publicités

ASTÉRIX : LES CITATIONS LATINES EXPLIQUÉES

C’est aujourd’hui (12/10/2016) que LES EDITIONS DU CHÊNE sortent en librairie « Astérix : Les Citations Latines Expliquées ».

160 pages / 14,90€ ICI

Le pitch, c’est quoi ??

« Cogito ergo sum », « Fluctua nec mergitur », « Tu quoque fili », « Veni, vidi, vici »… Autant d’expressions latines maintes fois lues ou entendues mais dont le sens demeure finalement assez méconnu. Utilisées avec plus ou moins de sérieux, détournées de manière complètement farfelue ou encore répétées à l’envie, ces expressions prennent une dimension des plus humoristiques dès lors qu’elles sortent de la bouche des personnages de la plus célèbre des BD. Pour la première fois, les expressions latines des albums d’Astérix sont rassemblées, expliquées et illustrées, pour que nos irréductibles Gaulois nous prouvent que le latin n’est pas une langue si morte que cela !

La couv’

as

Bonus’

as1

 

%d blogueurs aiment cette page :