LOVE IN VAIN

C’est le 24 septembre 2014 que GLÉNAT à sorti en librairie « Love In Vain » de Jean-Michel Dupont et Mezzo.

J’aime bien l’idée d’une biographie dessinée. Pour info, c’est du N&B.

Le pitch, c’est quoi ???

Plus qu’un musicien, une légende

Né dans une plantation de coton au sud des États-Unis, Robert Leroy Johnson (1911-1938) est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands guitaristes de tous les temps. La légende veut qu’à un carrefour, il ait vendu son âme au diable pour hériter de sa virtuosité. Beau garçon, on lui prête également une réputation de coureur de jupons invétéré et d’écumeur de troquets notoire. Une vie de débauche qui le mènera, à l’âge de 27 ans, à une mort prématurée et voilée de mystère. Le premier d’une longue lignée d’artistes maudits partis trop jeunes… Durant sa courte carrière, Robert Johnson aura seulement laissé une trentaine de titres enregistrés et 3 photos. Mais sa vie, sa musique et sa mort en ont fait une légende pour plusieurs générations de bluesmen et de rockers. Découvrez son histoire…

La couv’

Love In Vain

Publié le 13/11/2014, dans GLENAT. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :