L’ÈRE DES COMICS MARVEL 1961/1978

C’est le (17/10/2017) que TASCHEN à sorti en librairie « L’Ère des Comics Marvel 1961/1978 » de Roy Thomas.

39.99€ / 396 pages.

Le pitch, c’est quoi ??

C’était l’époque des héros puissants, des monstres incompris et des méchants à la psychologie complexe. Lorsqu’il publie le premier numéro de Fantastic Four, en novembre 1961, le géant de la bande dessinée Marvel inaugure une période de mutation de la culture populaire. Au cours des 20 années suivantes, les illustres Hulk, Spider-Man, Iron Man et X-Men ont bondi, fusé et volé entre ses pages. Il a tiré Captain America des frigos de l’histoire où il était reclus depuis les années 1940 et fait des Avengers la meilleure équipe de super-héros au monde. Daredevil, Dr. Strange et des dizaines d’autres se sont ajoutés à son panthéon, avec leur propre aréopage d’adversaires malveillants. Plus de 50 années plus tard, ces personnages enthousiasmants nés dans les années 1960 et 1970 sont plus populaires que jamais, toujours prêts à se battre, dans les magazines, les magasins de jouets et les films à gros budget du monde entier. Dans L’ère des comics Marvel 1961-1978, le légendaire auteur et éditeur Roy Thomas vous transporte au cœur de cette étape charnière de l’histoire des comics, une ère d’innovation triomphale dans le domaine de la narration et des personnages au cours de laquelle le super-héros s’est réinventé en tant que genre. A travers des centaines d’images et de témoignages de première main, le livre retrace la naissance de héros mythiques par leurs pouvoirs et leurs adversaires, mais ancrés dans un monde similaire à celui que connaissaient les lecteurs, des héros avec leurs problèmes, leurs batailles à mener et leurs défauts, comme n’importe qui, auxquels ils pouvaient s’identifier. On voit aussi comment, dans les années 1970, la machine à idées qu’est Marvel a intégré l’horreur, l’heroic fantasy et les arts martiaux à son écurie de demi-dieux titanesques, avec des personnages emblématiques comme l’Homme-Chose, Conan et Shang-Chi, prouvant ainsi que leur manière de raconter les histoires pouvait se dupliquer avec succès, sans capes ni combinaisons moulantes. On apprend aussi à connaître les extraordinaires architectes de Marvel, dont les noms sont presque aussi connus que les mortels et immortels auxquels ils ont donné la vie : Stan « The Man » Lee, Jack « King » Kirby et Steve Ditko, en compagnie d’autres grands du genre comme John Romita, John Buscema, Marie Severin, Jim Steranko. L’ensemble compose une exploration excitante des coulisses de cette maison mythique, une pièce maîtresse dans la bibliothèque de tout amateur de comics, qui vibre de l’énergie et de la soif d’innovation de cette époque qui vit triompher Marvel et ses héros.

La couv’

MAC

Publicités

Publié le novembre 3, 2017, dans MARVEL, TASCHEN. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :