CHÈRE CRÉATURE

C’est aujourd’hui (14/02/2018) que GLÉNAT sort en librairie « Chère Créature » de Jonathan Case.

Pure curiosité – A feuilleter avant d’acheter (d’où l’importance d’aller en boutique) – 16.95€.

Jusqu’où est-on capable d’aller par amour ? C’est la question que pose Jonathan Case dans ce récit atypique qui mêle romance intimiste et hommage aux monstres des séries B américaines des années 1940-50. Pour son premier roman graphique, l’auteur de The New Deal nous conte le destin tragique d’un mutant à l’âme de poète dans une fable tendre et onirique teintée de noirceur, proche des œuvres de Charles Burns.

Le pitch, c’est quoi ??

La vie de Grue, étrange humanoïde des profondeurs de l’océan, bascule lorsqu’il découvre des œuvres de Shakespeare enroulées dans une bouteille de coca… Venu à la surface pour tenter de se faire des amis, Grue est rejeté et se met alors en tête de retrouver la personne qui a jeté les pièces dans la mer. Ce qu’il trouve, c’est l’amour dans les bras de la belle Giulietta… Mais avec son passé trouble et sordide, Grue doit décider s’il est prêt à renoncer à sa véritable nature pour devenir un homme nouveau.

La couv’

CC

Publicités

Publié le février 14, 2018, dans GLENAT. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :